Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace

Hajiratou Bâ, maire de Gouraye

Hajiratou Bâ, maire de Gouraye : "Le Guidimakha survit grâce aux immigrés et aux ONG, l'état n'y sert à rien"

Partager :


Hajiratou Bâ, maire de Gouraye

Une rencontre lors de divers ateliers communaux au Guidimakha. Et à chaque fois dans les débats, unique femme dans les séances, une force dans la présence,

une puissance dans l'argumentation, et une inflexibilité dans l'engagement auprès de ses concitoyens de la commune de Gouraye, qui la rendent crainte par ses homologues mâles frileux du Guidimakha. Portrait d'une définition de la volonté.

"Les populations avant tout ! - Lancé il y a un an et demi, le programme de Renforcement Institutionnel en Mauritanie vers la Résilience Agricole et Pastorale (RIMRAP), a été conçu avec la participation du réseau des maires du Guidimakha, dont Hajiratou Bâ est la vice-présidente. "Nous attendons beaucoup du projet du RIMRAP auquel nous avons participé dans le montage, dans la région; il devrait sensiblement améliorer la résilience de la région, au niveau agricole en particulier, et connecter davantage les localités de la commune" explique la maire de Gouraye.

Dans le cadre de ce projet, Gouraye bénéficiera de la formation de deux auxiliaires vétérinaires, et du désensablement de deux mares et de bras de fleuves à aménager avec des barrages servant également de ponts. "Les populations des alentours de la commune seront ainsi désenclavées, et ne seront plus coupées du chef-lieu, notamment durant les périodes de pluies, parfois torrentielles au Guidimakha" soutient Hajiratou Bâ.

"Populations" : le mot qui revient le plus souvent dans la bouche de cette femme, qui porte les marques de son engagement sur ses mains. "Nous étions des dizaines l'an passé à essayer d'éteindre un feu de brousses, phénomène face auquel les autorités sont souvent inactives, avec un plan de contingence à peine existant. Nous avons lutté deux jours durant contre le feu qui menaçait quelques localités de la commune. Les cicatrices sur la paume de ses deux mains viennent de là" narre un proche collègue, après un silence marqué de la maire, par la pudeur, quand le sujet fut abordé.

 

Lire la suite

 

Mamoudou Lamine Kane

Source : www.kassataya.com


Partager :




Sécurité du formulaire calcul : 6 + 3 =



Rechercher un article




Vidéo à la une
Actualités
Site radio créé avec Vestaradio. Vestaradio propose de créer une webradio facilement